Nestlé et le business de l'eau en bouteille

Publié le par themouseland

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

maid services in dubai 09/05/2018 15:57

By using a maid service could possibly be more expensive than just hiring a new part-time maid or cleanup lady, but by using a service offers many perks. You can have someone accomplish your cleaning that may be bonded along with insured. Maybe you have you maid service bring the many necessary cleanup supplies. The cleanup service withholds cultural security and taxes. Rest assured you happen to be working which has a legitimate organization.

KECK'S Café Nature Shop (Vichy ◊ France) 07/05/2013 17:05


Bonjour à vous,


 



Le mois dernier, j’ai croisé “par hasard” sur internet, un reportage non-polémique qui avait pour sujet
la main mise de Nestlé sur l’exploitation démesurée de la source “Poland Spring” située à Fryeburg (Maine) USA. Or 25 ans plus tôt, j’avais précisément séjourné à Fryeburg; je me retrouvais
ainsi plongé à nouveau dans cette histoire d’eau démesurée, que je croyais n’avoir été qu’un mauvais rêve à l’époque... 
lorsque j'habitais Montréal et que j'allais souvent en fin de semaine, de l'autre côté des lignes...


 


J’ai été très touché par ce reportage, après l'avoir visionné un soir sur Arte+7... Deux jours plus tard, je me suis alors lancé dans une sorte d’ “enquête improvisée”... au pas d’une fourmi attentive, histoire de “croiser” les informations. Ainsi, tout au long du mois, à mesure de mes
découvertes, des films courts, des vidéos de “témoins inconnus”, comme de la lecture de documents Pdf, j’étais témoin d’agissements pour le moins écoeurants vis-à-vis des ressources en eau
potable, tant par des municipalités , que des régions entières dans le monde, alors qu’au 1er rang des décisionnaires, figurent d’énormes multinationales d’origine Anglaise, Nord-Américaine,
Chinoise, Française, Hollandaise, Italienne, Suisse... 


 


De tout mon coeur, je suis heureux aujourd’hui de pouvoir partager avec
vous  cette publication, alors qu'en même temps croyez-le bien, c’est un cri d’horreur qui me retourne le coeur...
Ainsi par obligation, il est fort possible que vous puissiez ressentir vous aussi, une étourdissante odeur nauséabonde en regardant certains documents.
Mais gardez-vous de la colère inutile et voyez aussi que des solutions existent
! Le boycotte de certaines marques en est un très efficace
parmi d’autres...  


 


De manière à aller vers le positif, j’ai consacré un petit dernier tiers de la publication, à une poignée
de “guerriers pacifiques”, silencieux et actifs, petits et grands, qui sans grand bruit médiatique, informent, mettent en place et font fonctionner, d’intéressantes et simples
solutions, tant en Afrique, en Chine, aux Etats-Unis, en France, en Inde, au Pérou...
D’autres initiatives toutes simples d’information, sont des exemples : comme en Polynésie Française ou sur le site internet de la municipalité de Shippagan en Acadie...


 


Alors oui, il est temps d’intégrer qu’un changement réel et venant du coeur, de certaines
de nos habitudes de vie et de consommation, peuvent très vite avoir un impact positif au bénéfice de l’eau, donc de la Terre. En
même temps, comme de solides grains de sable dans le carburateur des profiteurs, nous pouvons agir sans violence, sans pensés négatives, afin de peu à peu gripper le
moteur de celles et de ceux qui pillent la planète, la polluent, gaspillent ses "cadeaux" et profitent de l’eau - bien commun de
tous - ne cherchant qu’à créer du profit à tout “prix”, n’ayant rien à faire des dégâts irréparables que vous constaterez et ce, pour nombre de générations suivantes... 


 


Bon visionnement et bonnes découvertes éventuelles ! 


N’hésitez pas à "copier/coller" autour de vous,


les informations qui vous auront le plus intéressé...



Pour le plaisir du partage...


Amicalement